Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

Je voulais comparer les deux co-émulsifiants « Cetyl alcohol » et « Cetearyl alcohol » dans un Body Butter pour le corps.

Cetyl alcohol: l’acool cétylique est un alcool gras dérivés d’acides gras végétaux de coco. Il est soluble dans l’huile est s’utilse entre 2 et 5% comme co-émulsifiant et émollient (assouplit la peau). Selon Olionatura, il devrait faire pénétrer la crème plus rapidement.

Cetearyl alcohol: l’alcool cétéarylique est un mélange de deux alcool gras (Cetyl alcohol et Stearyl alcohol)  dérivés d’acides gras végétaux de coco et de palmiste. C’est un mélange de Il est soluble dans l’huile est s’utilse entre 1 et 10% comme co-émulsifiant et émollient (assouplit la peau). Il peut être utilisé à 30% dans un baume huileux. Il est aussi utilisé pour son effet « conditioner » dans les produits pour les cheveux.

En Allemagne on trouve aussi ce produit sous le nom de Lanette® O, là on recommende plutôt une concentration inférieure à 2 % dans les crèmes.

Ces deux produits me semblaient par leur description très semblables, et leur prix est aussi identique (cela varie légèrement entre les fournisseurs). J’ai donc décider de les comparer dans un Body Butter car c’est là que j’utilise le plus de co-émulsifiant, pour donner une belle texture onctueuse et ferme à ma crème.

Ingrédients pour env. 100 g

% Quantité Unité Ingrédient
15 15 g Macérât sur huile olive (orcanette et Urucum)
10 10 g Graisse coco
3 3 g Emulsan (Methyl Glucose Sesquistearate)
3.6 3.6 g cetearyl alcohol / cetyl alcohol
67.8 67.8 g Eau
0.6 0.6 g Benzyl DHA (Cosgard)

Fabrication

J’ai réalisé en parallèle deux émulsions « One Pot », une avec le macérât d’orcanette et le cetearyl alcohol (crème rose) et une avec le macérât d’urucum et le cetyl alcohol (crème orange).

Mon avis

Après une demi heure, il y a une différence de texture entre les deux crèmes. Celle avec le cetyl alcohol est encore plus liquide (en orange)

Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

Après 24 heures la consistance et l’aspect des deux crèmes sont semblables. La texture est ferme et onctueuse.

Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

Après 2 semaines d’utilisation (une crème par jambe/bras pour comparer), je ne constate aucune différence. La texture et l’aspect visuel des deux crèmes sont semblables dans le pot. Elles sont bien fermes et on voit des bulles d’air un peu comme une chantilly, c’est un plaisir de plonger les doigts dedans :). Il n y a aucun déphasage. Les deux crèmes s’étalent bien et pénètrent rapidement en laisser un léger film protecteur sur la peau (on peut s’habiller directement après avoir mis la crème, pas de problèmes) mais n’ont pas le côté « gras » d’une chantilly de karité. Après 12 heures le toucher de la peau est semblable (toute douce, aucun tiraillement) avec les deux crèmes.

Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

Donc pour moi, c’est du pareil au même. Si vous ne voulez pas utiliser de produits avec des composants de l’huile de palme, alors l’alcool cétylique d’Aromazone serait adéquat (je ne sais pas si les autres fournisseurs utilisent d’autre acides gras pour réaliser ces alcools gras).

Complément d’informations: Olionatura recommande avec 3% d’Emulsan ou de Dermofeel, 05-1% de co-émulsifiant (Cetyl alcohol ou cetearyl alcohol) ainsi  que 0.2 % de gélifiant (par ex. xanthane) dans les émulsions. J’avais déjà testé ces pourcentages avec de l’alcohol cétylique dans des crèmes de jour ou pour les mains et avait obtenu une texture plus fluide. Dans les crèmes pour le corps j’avais testé environ 2%. C’était la première fois que je testais l’alcohol cétéarylique. J’ai choisi pour ce test exprès un pourcentage assez élevé car je pensais voir une plus grande différence entre les ingrédients comme ceci et que je voulais une texture très ferme. Vous trouvez d’autres recettes avec ces ingrédients en tapant « Cetyl alcohol » ou « cetearyl alcohol » dans le masque de recherche qui se trouve en haut à droite du blog.

Sources d’informations

  • http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/emulsifiant-alcool-cetylique-aroma-zone
  • http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/emulsifiant-alcool-cetearylique-aroma-zone
  • http://www.kosmetik.org/wirkstoff/cetearyl-alkoholhttp://www.olionatura.de/_rohstoffe/index.php?id=65
  • http://www.olionatura.de/_rohstoffe/index.php?id=52&menue=konsistenzgeber
  • http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredient-cosmetique/cetyl-alcohol-185
  • http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredient-cosmetique/cetearyl-alcohol-cetearyl-glucoside-4334
Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

4 thoughts on “Alcool cétéarylique VS alcool cétylique dans un Body Butter

  1. Bonsoir,
    Merci beaucoup pour cet article de tests comparatifs, j’aime faire ce genre d’expériences pour bien me rendre compte du rendu de chaque émulsifiant ou co-émulsifiant, et j’adore lire les retours d’expérience des autres pour voir si on arrive aux mêmes conclusions. C’est à peu près le cas pour ce test. 😀
    Je trouve qu’en comparant ces deux co-émulsifiants dans du glyceryl stearate SE, ça ne rend pas exactement pareil (l’alcool cétylique donne un toucher plus gras et une texture un peu transparente assez onctueuse, le cétéarylique donne une texture un peu moins épaisse et moins grasse alors que j’ai lu que ça devrait être l’inverse), et en règle général je trouve que l’alcool cétéarylique a un fini plus doux sur la peau, une fois que la crème a bien pénétré.
    Bonne soirée !

    • Je viens de faire deux crèmes avec l’alcohol cétéarylique en d’autres proportions, au premier essai de ma nouvelle crème pour les mains avec le cetéaryllique à 0.5% je trouve plutôt gras au début, mais bon j’ai mis de l’urée et de la glycérine, donc cela a aussi un effet. Pour la crème pour le coprs avec 1% j’attends encore pour voir comment la texture se forme… Bonne soirée

      • Bonjour,
        Oui, c’est sûr que les actifs ont une influence aussi.
        C’est marrant qu’on n’aie pas les mêmes impressions, je mets systématiquement de la glycérine et de l’urée dans mes émulsions aussi. 🙂
        C’est sûr que ces co-émulsifiants sont surtout à réserver pour les périodes les moins chaudes de l’année, surtout sur une peau grasse ou mixte.
        Ah, et merci d’indiquer tes sources, ça m’a permis de découvrir kosmetik.org que je ne connaissais pas. 🙂
        Bonne journée !

Comments are closed.